Actio ! le design à la française de Constance Guisset

Bonjour ! En cette nouvelle année j’ai rapidement appliqué une de mes (peu nombreuses) résolutions : aller voir toutes les expositions qui sont sur ma fameuse liste « À voir absolument avant qu’elles ne se terminent ». Je suis donc allée de bonne heure aux Arts Décoratifs pour faire la queue trois heures avant l’ouverture, sous la pluie et le vent bien évidemment. Pourquoi une telle anticipation ? À cause de la foule attirée par la fameuse exposition Dior pardi (qui débarque bientôt dans un prochain article). Comme l’a si bien dit ma coloc, « la définition de la détermination c’est Léonie qui attend 3h sous la pluie et le vent pour aller voir une expo. » Tout est dans le mental ! et trois manteaux.

Les Arts Décoratifs présentent en ce moment Actio !, qui revient sur dix ans de créations de Constance Guisset. Designer et scénographe française, elle a fait des études en école de commerce, puis à Sciences Po. C’est en 2009 qu’elle créé son studio. Elle a ensuite réalisé de nombreuses collaborations, et certaines de ses pièces ont petit a petit été acquéries par des musées, comme la lampe Leviosa par le Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou.

L’exposition était présentée aux étages du musée, en partie dans de grandes salles en enfilades, aux parquets magnifiques et aux murs délabrés. Les pièces étaient très lumineuses ; des conditions parfaites pour mettre en valeur les pièces.

IMG_8743
Fauteuil Sol

Dans la premières partie, le travail de scénographe de Constance Guisset est dévoilé, permettant le dialogue des oeuvres entre elles. Des pièces contemporaines exposées de manière éphémère ont été incorporées aux collections permanentes du musée, le contraste est saisissant et intéressant.

La seconde partie se fait en trois temps : deux salles immersives, puis les pièces en enfilade. C’est dans la première pièce qu’on découvre les fameuses lampes Vertigo, ici dénuées de leur fonction, comme transformées en mobile. Cette installation a quelque chose de touchant, une certaine immobilité, ou du moins une sensation de constance dans ce mouvement perpétuel. C’est à la fois troublant, saisissant, et apaisant.

Je pense que le challenge est toujours de créer, de proposer des expériences de visite intenses, immersives et novatrices.

Constance Guisset

Après le calme de la première salle Ravir, place à l’action dans la seconde ! Habiter offre la possibilité aux visiteurs de devenir acteurs de l’exposition, en s’installant dans les fauteuils ou en ouvrant les placards afin d’y découvrir quelques surprises. Dans les expositions de design où le mobilier est très présent, je trouve important de pouvoir découvrir l’oeuvre plus qu’en la regardant. Pouvoir s’asseoir dans un fauteuil permet d’éprouver l’objet, d’en comprendre les formes, les matières, ce qu’a voulu créer le designer. Dans l’exposition sur Pierre Paulin, on pouvait aussi apprécier physiquement les oeuvres. Quoi de mieux pour découvrir un fauteuil que de s’y lover ?

IMG_8574

Les objets du quotidien sont des témoins de notre mode de vie et de notre histoire : ils parlent de nos usages, de nos connaissances techniques et de nos goûts esthétiques.

Constance Guisset

IMG_8586
Lampes Wondercape

Les contrastes avec les sols et murs noirs mettaient joliment en valeur les pièces (quelle étonnante remarque de la part d’une amoureuse du noir n’est-ce pas). À chaque salle un verbe était associé : Ravir, Habiter, S’envoler, Séduire, Surprendre… Ces verbes suggèrent des intentions et actions, ils permettent d’appréhender différemment la salle et ses pièces. Enfin, les références de chaque objet sont présentées – bien pratique pour prendre en note le nom de son petit favori.

J’ai eu plusieurs coups de coeur : le fauteuil Sol (première photo) qui même immobile suggère un certain mouvement, les luminaires Vertigo pour la douceur de leurs ondulations, et l’énorme pouf gris Windmills de la salle Habiter, qui donne simplement envie d’y faire la sieste.

IMG_8610

Respirer, et être inspiré. C’est ce qu’insuffle la dernière salle de l’exposition. Une sorte de moodboard géant, des images et citations que Constance Guisset a récoltées et assemblées spécialement pour Actio !, grâce auxquelles on découvre ses inspirations et processus de création.

Une exposition inspirée et inspirante, splendide voire époustouflante – oui je peux être théâtrale / excessive. Sans tomber dans l’excès, Actio ! est une très belle découverte, une de ces expositions où vous ressortez avec un sourire niais et des idées plein la tête – ou suis-je la seule à m’enthousiasmer autant pour du design ? Même si ce n’est pas trop « votre truc », ou que vous n’y « connaissez rien », je pense que cette expo pourrait vous intéresser. Ludique et intrigante, elle permet de découvrir simplement, et offre les clés d’observation et de compréhension des objets.

Et vous, que pensez-vous des créations de Constance Guisset ? Du simple « je n’aime pas » à l’interprétation argumentée d’une pièce, tout commentaire est intéressant ! Je serais heureuse de vous lire.

Actio ! au Musée des Arts Décoratifs jusqu’au 11 mars 2018. Plus d’informations sur l’expo ici, ou sur le site de Constance Guisset.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :